Rapport d’activité 2019

La crise économique sans précédent provoquée par la pandémie du Coronavirus a mis en exergue les inégalités qui impactent de plein fouet notre Mission Locale confrontée à la fragilité des jeunes. Le nombre de demandeurs d’emploi normands a littéralement bondi depuis mars dernier, les fins de contrats courts et de missions intérimaires font basculer des milliers de salariés dans le chômage. Cette hausse est supérieure à la moyenne française métropolitaine.

La mise en œuvre de politiques d’insertion est un métier exigeant et beaucoup d’énergie a été déployée par l’équipe de la Mission Locale pour rester en contact avec les jeunes durant le confinement en adaptant les méthodes de travail. En effet, la transition digitale au service de l’insertion professionnelle et sociale, représente de grands changements pour les professionnels de l’insertion. Nos Conseillers ont exploité toutes les facettes de la communication à distance ; le téléphone et le mail, l’animation d’ateliers numériques, la visioconférence, les réseaux sociaux. Une grande vigilance est restée de mise face au risque d’exclusion et d’isolement des plus précaires par manque d’équipement.

Les jeunes sont les principales victimes des conséquences socio-économiques de la pandémie. Ils sont touchés de manière disproportionnée à la suite des perturbations dans le domaine éducatif de la formation et en raison des pertes d’emploi.

La pénurie d’emploi et l’effondrement des contrats d’apprentissage s’accompagne d’une évolution inexorable des emplois en raison des profondes mutations technologiques. Avec les progrès de l’automatisation, une forte polarisation creuse le fossé entre emplois hautement qualifiés et emplois peu qualifiés.

Pour aider les jeunes à entrer mieux armés sur le marché du travail, l’obligation de formation des 16/18 ans, dont la mise en œuvre à la rentrée est confiée aux Missions Locales, permettra d’accroître leurs compétences.
Face à ces enjeux, la Mission Locale devra adapter son organisation exposée à un afflux sans précédent de jeunes mineurs mais aussi de jeunes en recherche d’emploi confrontés à des difficultés extrêmes.

Je renouvelle mes remerciements à nos salariés pour leur engagement et m’associe aux demandes de soutien à la jeunesse adressées au gouvernement par le réseau des Missions Locales et de nombreux acteurs de l’intervention sociale.

>> Télécharger le rapport d’activité
Suivez-nous sur Facebook !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.