Jeunes, le devoir d’avenir

Le Bureau du CESE a adopté mardi 1er décembre une déclaration intitulée Jeunes, le devoir d’avenir pour alerter les pouvoirs publics sur la situation vécue par les jeunes et proposer des mesures fortes sur le plan de la précarité économique, de la santé mentale et de la confiance en l’avenir. Le CESE appelle ainsi à une réforme structurelle de nos politiques de jeunesse :
  • Garantir aux 18-25 ans l’accès aux minima sociaux 
  • Renforcer les moyens humains et matériels dédiés aux Missions Locales pour favoriser un accompagnement global des jeunes 
  • Mettre en place un plan massif pour donner aux acteurs de la santé mentale et de la santé, les moyens de dépister, de soigner, et d’accompagner dans la durée 
  • Soutenir les associations, garantes de la cohésion sociale, qui permettront la relance des liens sociaux indispensables en sortie de crise
  • Mettre rapidement en œuvre des mesures fortes sur les questions écologiques, appuyées sur les propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat
  • Impliquer les jeunes dans les espaces de pouvoir et développer les espaces de participation citoyenne.

Lire la déclaration https://www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Declarations/2020/201202_Jeunes.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.